Travailler au musée

Travailler au musée

Publics, gardiens et conservateurs du Louvre et du British Museum : regards croisés (1946-1981)

Odile Join-Lambert

Histoire et civilisations

Lorsqu'il s’agit du statut des fonctionnaires, on oppose souvent la France à la Grande-Bretagne. Pourtant, dans l’Europe d’après-guerre, ces deux pays cherchent à élaborer un projet commun en matière de fonction publique, notamment dans le domaine culturel. Dans les deux pays, les missions du Louvre et du British Museum sont d’ailleurs les mêmes, mais leurs moyens diffèrent : organisation centralisée ou décentralisée, classement des postes ou des individus, recrutement de fonctionnaires ou de contractuels. Aux termes d’une comparaison entre ce que veut dire travailler au musée entre 1945 et 1981, avec ou sans service public, la singularité française apparaît ailleurs que dans le statut juridique de fonctionnaire. L’opposition entre les formes publique ou privée d’organisation muséale réside dans les aspirations sociales et professionnelles des gardiens et des conservateurs et les politiques du travail mises en œuvre pour y accéder.

Titre Travailler au musée
Sous-titre Publics, gardiens et conservateurs du Louvre et du British Museum : regards croisés (1946-1981)
Édition Première édition
Auteur Odile Join-Lambert
ISSN 12845655
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
BISAC Classifications thématiques HIS000000 HISTORY
Dewey (abrégé) 900 History
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3377 HISTOIRE
3393 Période 1945-1989
Date de première publication du titre 30 novembre 2019
Support Livre broché
Nb de pages 352 p.
ISBN-10 2757429582
ISBN-13 978-2-7574-2958-7
GTIN13 (EAN13) 9782757429587
Référence 1933
Date de publication 30 novembre 2019
Nombre de pages de contenu principal 352
Format 16 x 24 cm
Prix 28,00 €
 



Lille 1 Lille 2 Lille 3 Université du littoral, côte d'Opale Université Valenciennes Hainaut Cambrésis Université Catholique de Lille