Recherches, n° 60/1<sup>er</sup> semestre 2014
(PDF 88 KB)

Recherches, n° 60/1er semestre 2014

Outils


Recherches

Révolution numérique oblige, la notion d'outil est bien souvent associée aux nouveaux moyens électroniques qui ont fait leur entrée dans les classes. TBI, Web social, plateformes d'enseignement à distance et autres outils informatiques trouvent leur place dans ce numéro. Mais ils ne doivent pas faire oublier les outils traditionnels encore bien présents dans le cours de français : crayon, cahier, manuel, affiche, et tout ce qui fait l'ordinaire de la salle de cours. Sans compter les outils conceptuels comme le brouillon, la carte mentale, le plan de travail, l’écriture collaborative… Le numéro interroge les interactions enseignants – outils – élèves à tous les niveaux de la scolarité. En quoi les besoins didactiques amènent-ils à privilégier tel ou tel outil et pour quels usages ? En quoi l’outil lui-même peut-il induire une posture d’enseignement différente ? Le caractère innovant d’un outil est-il, par ailleurs, gage d’une réelle innovation de la pratique ? Comment la diversité de ces outils peut-elle amener à penser différemment les pratiques, en fonction d’objectifs qui restent les mêmes ? La question des continuités et des ruptures dans l'usage des outils informatiques par les jeunes en milieu scolaire et non scolaire est également posée. En quoi les conceptions en matière d’apprentissage du professeur mais aussi de l’élève influent-elles sur l’utilisation d’un tel outil ?

Titre Recherches, n° 60/1er semestre 2014
Sous-titre Outils
Édition Première édition
Partie du titre Numéro 60
Avec Fanny Azria, Virginie Billon, Nathalie Bois-Masson, Fabienne Bureau, Marie-Michèle Cauterman, Christophe Charlet, Nathalie Denizot, Marie Dufour, Marie-Laure Elalouf, Jérôme Faux, Cédric Fluckiger, Malik Habi, Patrice Heems, Bernadette Kervyn, François Mangenot, Stéphanie Michieletto-Vanlancker, Séverine Piot, Thierry Soubrié, Élizabeth Vlieghe
Revue Recherches
ISSN 0295009X
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
Marque d'éditeur Association Recherches pour une didactique et une pédagogie du français (ARDPF)
BISAC Classifications thématiques EDU000000 EDUCATION
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013-2019 ) 3039 Pédagogie et formation des enseignants
3040 Didactique, Pédagogie
3161 Sciences de l'éducation
Date de première publication du titre 05 juin 2014
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: JN
Support Livre broché
Nb de pages 236 p.
ISBN-13 979-10-91075-09-1
GTIN13 (EAN13) 9791091075091
Référence 1496
Date de publication 05 juin 2014
Nombre de pages de contenu principal 236
Format 16 x 24 cm
Poids 384 gr
Prix 15,00 €
 
Marie-Michèle Cauterman
Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

La connivence se caractérise par son caractère implicite, spontané et sa constante ambivalence : elle peut exclure comme inclure, procurer du plaisir ou laisser indifférent, faute d'être perçue. Elle se fonde sur un système de références, de valeurs dont on décrypte (ou pas) les codes, plus ou moins spontanément et consciemment. La connivence est..



L'interdisciplinarité est une dimension du métier d'enseignant de français. Des « pas de côté » dans le cadre ordinaire du cours à des dispositifs élaborés, l’éventail des pratiques interdisciplinaires est large. Les disciplines se croisent au gré de projets d’équipes, d’opportunités, de partenariats possibles et d’injonctions institutionnelles...



Pour aider à apprendre, l'enseignant anticipe les difficultés d’apprentissage et réagit en direct à celles qui se présentent. « Aider » est aussi un mot d’ordre institutionnel, qui se décline en dispositifs. À travers des situations concrètes, il s’agit de comprendre ce qui permet la construction de cette professionnalité et ce qui la freine.



La reformulation est essentielle à l'acte pédagogique, aussi bien dans l’élaboration du savoir à enseigner que dans la préparation de ses cours par l’enseignant, dans le discours de l’élève ou dans les interactions au sein de la classe… La reformulation, qu’elle soit orale ou écrite, qu’elle concerne un énoncé écrit ou oral...



Apprendre à écrire, écrire pour apprendre : l'« écrire » comme processus est au centre du numéro, du CP à l’université. Les articles s’intéressent aux apprentissages multiples corrélés à l’écriture, et aux démarches d’enseignement. Dans tous les cas, il s’agit de prendre en compte la complexité du processus et d’en assumer tensions et paradoxes.



Apprendre à lire… tout un programme, au cœur des préoccupations pédagogiques et didactiques du cycle 2 à l'université. Ce numéro se penche sur la délicate question de la compréhension. Savoir lire, ce n'est pas seulement savoir déchiffrer.



La revue propose un historique didactique et un parcours des champs théoriques concernés par le brouillon, loin des prescriptions véhiculant une représentation réductrice de l'écriture et de son apprentissage...



Le numéro se propose de réfléchir à la manière dont les échanges entre paroles et écriture, voix et symboles peuvent permettre de comprendre et de construire sa pensée...



Recherches, n°52/1er semestre 2010
Programmes, programmations
À l'origine de ce numéro, était posée une triple interrogation autour des programmes : comment les enseignants de français s'approprient-ils les programmes pour mettre en œuvre des processus d'apprentissages au sein de la classe ? ...



Dix ans après un numéro consacré à l'image, Recherches s'intéresse plus particulièrement à l’image cinématographique. Cet objet d’enseignement n’est pas ici posé d’emblée comme légitime dans les classes de français. Néanmoins, le cinéma est entré dans...









Lille 1 Lille 2 Lille 3 Université du littoral, côte d'Opale Université Valenciennes Hainaut Cambrésis Université Catholique de Lille