Les belles infidèles
(PDF 296 KB)

Les belles infidèles


Traductologie

En écrivant Les Belles Infidèles il y a plus de soixante ans, Georges Mounin a voulu proposer, selon ses propres termes, « une défense et illustration de l'art de traduire ». Il a su réaliser son projet avec une rigueur de démonstration peu commune, une documentation historique exemplaire et, par-dessus tout, une vision magistrale de la traduction. Non seulement cette vision envisage tous les aspects fondamentaux de la traduction, mais elle réussit à faire converger différents points de vue vers la solution des problèmes : celui du philologue, de l’historien et du linguiste, comme celui des traducteurs eux-mêmes et celui des théoriciens de la traduction. « Il ne s’agit pas de démontrer que la traduction soit facile, ni toujours à tout coup possible et parfaite du premier coup. Ce serait déjà beau d’avoir combattu cette maladie qui paralyse les traducteurs eux-mêmes avant d’avoir commencé leur tâche : la conviction séculaire qu’ils entreprennent une tâche théoriquement impossible », écrivait l’auteur.
Cet ouvrage constitue une réédition d’un grand classique de la traductologie.

Titre Les belles infidèles
Édition 2e édition
Collection Traductologie
ISSN 12721905
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
BISAC Classifications thématiques LAN000000 LANGUAGE ARTS & DISCIPLINES
LAN023000 LANGUAGE ARTS & DISCIPLINES / Translating & Interpreting
Dewey (abrégé) 400-499 Language
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013 ) 3146 Lettres et Sciences du langage
Date de première publication du titre 28 janvier 2016
Support Livre broché
Nb de pages 110 p.
ISBN-10 2-7574-1153-5
ISBN-13 978-2-7574-1153-7
GTIN13 (EAN13) 9782757411537
Référence 1616
Formats associés Remplace GTIN-13 - (EAN 13) 9782859394592
Date de publication 28 janvier 2016
Nombre de pages de contenu principal 110
Format 16 x 24 x 0,9 cm
Poids 197 gr
Prix 18,00 €
 



Lille 1 Lille 2 Lille 3 Université du littoral, côte d'Opale Université Valenciennes Hainaut Cambrésis Université Catholique de Lille