La dialectique réflexive

La dialectique réflexive

Lignes fondamentales d'une ontologie du soi


Philosophie contemporaine

La dialectique réflexive est une ontologie de la finitude qui se constitue dans la forme d'un cercle spéculatif. En sa ligne réflexive ascendante, d'abord, cette finitude se pose en explicitant la présupposition de l'infinité qui lui donne son sens. Puis, en un mouvement descendant, la dialectique de l'infini, construite analogiquement dans la forme de la finitude, y pose le contenu de cette finitude comme son existence finie, éternel corrélat de sa propre existence infinie, en une co-existence elle-même éternelle. Dit en termes simples : si l'esprit fini dans le monde pose nécessairement en Dieu son propre sens, réciproquement, il pose nécessairement dans le monde, et dans cet esprit du monde qu'il est, l'existence de Dieu se comprenant finiment en lui. Le fil herméneutique de ces « lignes fondamentales » est une nouvelle ontologie dialectique du soi ou un « séisme réflexif » insérant en lui sans éclectisme les apports de Kant, Fichte, Schelling, Hegel, Marx et Weil, tout en se tenant au plus près des données actuelles du sens en matière d'épistémologie et de philosophie pratique contemporaine. 

Titre La dialectique réflexive
Sous-titre Lignes fondamentales d'une ontologie du soi
Édition Première édition
ISSN 16389484
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
BISAC Classifications thématiques PHI000000 PHILOSOPHY
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013-2019 ) 3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
3133 Philosophie contemporaine
Date de première publication du titre 30 mai 2006
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: QD
Support Livre broché
Nb de pages 232 p.
ISBN-10 2859399488
ISBN-13 978-2-85939-948-1
GTIN13 (EAN13) 9782859399481
Référence 994
Date de publication 30 mai 2006
Nombre de pages de contenu principal 232
Format 16 x 24 cm
Poids 426 gr
Prix 24,00 €
 


André Stanguennec

André Stanguennec est professeur émérite de l'Université de Nantes, où il a enseigné de 1969 à 2007, et président de la Société nantaise de Philosophie. Ses travaux portent sur Hegel, l’idéalisme allemand et l’herméneutique contemporaine ainsi que sur la constitution de la pensée métaphysique et dialectique aujourd’hui. Chercheur rattaché au Centre CAPHI (Université de Nantes), il collabore à la Revue philosophique de la France et de l’Étranger. Il est lauréat du Prix Cardinal Mercier 2011 (Université catholique de Louvain) pour ses travaux de métaphysique. Un livre collectif, Herméneutique et dialectique (2012), rend hommage à ses travaux.


André Stanguennec
Analogie de l'être et attribution du sens
La dialectique réflexive (III)
Philosophie contemporaine
Troisième et dernière recherche de La dialectique réflexive, achevant la constitution de l'ontologie du soi ou « séisme ». L'intérêt du livre n’est pas seulement spéculatif ou de philosophie théorique, mais, conformément à la méthode mise en œuvre dans...



André Stanguennec
Être, soi, sens
Les antécédences herméneutiques de La dialectique réflexive
Philosophie contemporaine
Il s'agit du complément de La dialectique réflexive dont on explicite les antécédences dans la perspective d'une histoire des transformations d'un espace triangulaire diversement et successivement articulé. L'être substantiel y a d'abord donné...



André Stanguennec
Philosophie
La philosophie de Nietzsche est une philosophie perspectiviste. Elle l'est, d'abord, par son contenu interprétatif, puisque les volontés de puissance qui constituent indéfiniment les significations du monde, sont des centres d'interprétation et...











Lille 1 Lille 2 Lille 3 Université du littoral, côte d'Opale Université Valenciennes Hainaut Cambrésis Université Catholique de Lille