Baudelaire : nouveaux chantiers

Baudelaire : nouveaux chantiers


UL3

Les 13, 14 et 1Livre inscrit au programme ReLire.

5 mai 1993 eurent lieu à l'Université Charles-de-Gaulle de Lille III ces "Nouveaux Chantiers Baudelaire" dont l'essentiel est ici repris, réorganisé et réinterprété en un véritable parcours critique. Ce colloque n'avait, dans l'esprit de ses intitiateurs, pas d'autre ambition que de statuer collectivement sur l'état présent de la recherche baudelairienne, ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps et d'ouvrir quelques-unes des pistes appelées à être fréquentées par elle dans l'avenir. Comme son titre l'indiquait, ne prescrivant aucune orientation particulière, exprimant seulement le souhait d'accueillir les résultats d'une archéologie commune, aux forces joyeusement mobilisées, il s'agissait aussi de prendre des risques - que de jeunes chercheurs soumettent à la discussion de jeunes recherches, à côté d'autorités confirmées, voire des figures aussi tutélaires que celle de Claude Pichois. Le lecteur jugera de l'entreprise, au final. De ce qu'elle fut, trois journées durant, il convient cependant qu'il lui soit dit tout ce que le livre ne peut faire passer: l'attention fervente des étudiants, rarement aussi nombreux dans des manifestations comparables, l'engagement des hypothèses formulées, la vigueur des débats - tous effets d'une passion génréreuse, qu'il est bon que Baudelaire ait suscitée. Les organisateurs avaient souhaité aussi qu'autour de cette poésie, de cette oeuvre, puisse advenir des rencontres. Et, comme nombreux seront ceux qui se souviendront de la flamme de Pierre Bourdieu donnant, au terme du colloque, sans compter, de son temps, de son intelligence, nombreux seront ceux qui garderont à l'oreille, dans les marges et les nuits de ce même colloque, l'improvisation étonnante d'Annick Nozati, les éclats fougueux de l'essai de drame tracé par Jacques Bonnaffé et ses comédiens, la diction solitaire, blême, surnaturelle, de Daniel Mesguich, ainsi que le tranchant des jeunes écrivains qui, placés sous la gouverne provocante de Michel Deguy, étaient venus dire leur Baudelaire... Que tous soient remerciés, qui ont contribué au colloque et à ce livre, partenaires dans l'Université et hors de l'Université, au premier rang desquels se trouve le Centre d'Analyses et de Critique des Textes et l'équipe d'accueil "analyses littéraires et histoire de la langue", la Présidence et ses services culturels, la Direction régionale des Affaires culturelles, la Mairie de Lille, la Région Nord-Pas de Calais. Sous sigles et appelations, il y a des noms, sous les noms, il y a des personns, des amitiés - la chair même de toutes nos entreprises intellectuelles - qu'elles soient saluées ici.

Titre Baudelaire : nouveaux chantiers
Édition Première édition
Collection UL3
ISSN 0248997X
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
BISAC Classifications thématiques LIT000000 LITERARY CRITICISM
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013-2019 ) 3435 LITTÉRATURE GENERALE
Date de première publication du titre 1995
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: DS
Support Livre broché
Nb de pages 292 p.
Mention d'édition Livre inscrit au programme ReLire.
ISBN-10 2865310663
ISBN-13 978-2-86531-066-1
GTIN13 (EAN13) 9782865310661
Référence 510
Année de publication 1995
Nombre de pages de contenu principal 292
Format 16 x 24 cm
Poids 370 gr
Prix 22,87 €
 
Patrick Wald-Lasowski

Université du Littoral


Patrick Wald-Lasowski
Objet Numéro 20
De la guillotine on ne retient jamais que l'effet de rupture, l'effondrement d'un monde auquel la Terreur met un terme, définitivement. C'est oublier que la guillotine s'inscrit dans la mémoire, qu'elle découpe alors un nouvel espace de...


Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Édité par Gérard Farasse
Ce numéro part d'une constatation : si le nu est fréquemment étudié dans le domaine de la peinture, il ne l’est guère dans celui de la littérature, « en toutes lettres ». Il se propose de combler un vide en s’interrogeant sur la représentation du nu du XVIIIe siècle (Marivaux, Sade) à nos jours (Bataille, Duras, Jean-Jacques Schuhl),...



Édité par Philippe Bonnefis, Alain Buisine
La chose capitale
Essais sur les noms de Barbey, Barthes, Bloy, Borel, Huysmans, Maupassant, Paulhan
UL3
Voilà un livre risqué. Tant par son sujet que par sa composition. Car s'il est vrai que la question du nom propre dans la littérature a été souvent posée par la critique, bien plus rarement le nom a été analysé dans son rapport à la personne même de...









Lille 1 Lille 2 Lille 3 Université du littoral, côte d'Opale Université Valenciennes Hainaut Cambrésis Université Catholique de Lille