Presses Universitaires du Septentrion

https://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100650610
La trame incertaine
Titre La trame incertaine
Sous-titre Le monde textile de Prato, XVIIIe-XIXe siècles
Édition Première édition
Auteur Corine Maitte
ISSN 12845655
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
BISAC Classifications thématiques HIS000000 HISTORY
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013-2019 ) 3377 HISTOIRE
Date de première publication du titre 2001
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: NH


Support Livre broché
Nb de pages 496 p.
ISBN-10 2859396489
ISBN-13 978-2-85939-648-0
GTIN13 (EAN13) 9782859396480
Référence 692
Année de publication 2001
Nombre de pages de contenu principal 496
Format 16 x 24 cm
Poids 784 gr
Prix 16,77 €
 

Description

Prato, petite ville toscane proche de Florence, est l'un des prototypes les plus connus des districts industriels italiens qui ont soutenu le dynamisme économique de la Péninsule dans l'après-guerre grâce à leur réseau dense et diversifié de micro-entreprises. Économistes et sociologues se sont naturellement intéressés à cette organisation industrielle alternative au modèle fordiste qui continue à vivifier l'économie italienne à l'heure de la globalisation. Mais les historiens de l'industrialisation, qui ont longtemps insisté sur le retard de la péninsule par rapport au modèle anglais, ont eu tendance à considérer l'éclosion rapide après 1945 d'une nouvelle industrie dans une zone considérée jusque-là archaïque comme un « miracle ». Or, le miracle a une histoire qui le rend à la fois possible mais aussi un peu moins surprenant. Grâce à une enquête fondée sur les archives des corporations et de l'État, les papiers de notaires, les correspondances privées, ce livre retrace le parcours industriel de la ville à partir du nouvel élan des activités textiles au 18e siècle. Acteurs du dynamisme, les entrepreneurs pratésiens : aidés plus que freinés dans l'organisation de la production et du territoire par les institutions locales, ils réussissent à mobiliser une main d'oeuvre qui ne rechigne pas trop à changer de fabrication. Pour faire face aux multiples incertitudes de leur situation, grands et petits fabricants, artisans de la finition sont en effet à la recherche constante de nouveaux marchés et sont prompts pour cela à varier leurs productions : aptes à faire de la qualité, ils sont décidés à produire de tout pourvu qu'ils trouvent acheteurs. Prêts à adopter l'innovation sans renier la tradition dans la gestion des entreprises comme dans les modes de production, espionnant sans relâche et copiant sans vergogne, ces entrepreneurs sont enclins au progrès technique tout en reconnaissant les vertus du bricolage. C'est ce patrimoine d'expériences individuelles et collectives, ce mélange constant de novations, de conformismes et d'initiatives caractéristiques du bricolage permanent de la ville entre 18e et 19e siècle que retrace ce livre. On y retrouve également les raisons d'entreprendre de ce groupe d'hommes, de femmes, de familles qui a construit un territoire manufacturier complexe fondé sur le dialogue constant entre ville et campagnes, qui a permis à la graine du district actuel de germer et fait « qu'à Prato l'étoffe pousse de terre, que l'on peut planter une chemise, ou semer une veste, qu'il y a des arbres de pantalons, des plantes de costumes » (Roberto Begnini).

Sommaire

1. La Toscane, un lieu propice aux manufactures ?
1. Prato, la Toscane et les manufactures
L'état, les intellectuels, les entrepreneurs
Les angoisses de Vincenzo Mazzoni
2. Renouveler les questionnements
3. Les Mazzoni-Pacchiani, deux figures d'entrepreneurs
Vincenzo Mazzoni, un homme nouveau
La longue et progressive ascension d'une famille de teinturiers :
les Pacchiani
2. Les bases du renouveau
1. Des productions de basse qualité, un marché régional
Saisir l'expansion du marché des tissus pauvres
Un marché essentiellement régional,
de multiples créneaux de vente
S'adapter aux saisons
2. Premier portrait de groupe
Mesure et physionomie d'ensemble du groupe entrepreneurial
Permanence et renouvellement sur la moyenne durée
Permanence, turbulence, renouvellement dans le court terme
3. Entrepreneurs, manufactures, institutions
1. Le temps de l'Arte della lana
La signification du privilège
Le jeu des règlements
Le gouvernement de l'Arte, un enjeu ?
Débats autour des réglements corporatifs
et de l'utilité de la corporation à Prato
2. Le réformisme éclairé à l'attaque des corporations
La fin de l'Arte della lana de Prato
L'Etat, les entrepreneurs et les institutions du commerce
3. La commune, héritière de l'Arte ?
Un symbole : le séchoir des laines
Entrepreneurs et administration communale
La commune et la manufacture
4. L'art des Lanaioli au XVIIIe siècle
1. Les voies de l'approvisionnement
Des marchés non maîtrisés
Une fabrication à crédit ?
2. Les territoires de la manufacture
Ville et campagne dans les équilibres de la fabrique
Un espace de travail hiérarchisé
3. Réduire les coûts de production...et la qualité
Rétributions et qualité du travail
Estimer les coûts de fabrication
4. Le monde entrepreneurial
Un monde composite
Les voies de la distinction
Le sens de l'évolution : la multiplication des petits
5. L'importance du secteur de la finition
1. L'organisation des métiers
Les foulonneries
Tondre, lustrer et perfectionner les étoffes
A l'épreuve de la couleur
Apprêter les toiles
2. L'effervescence du XVIIIe siècle
Devenir son propre maître
Des luttes fraticides
3. La distinction possible
Faire de tout
Dans et hors l'industrie textile
Se mettre à fabriquer
Un parcours significatif
6. A la mode des bonnets levantins
1. Les affres de la fabrication chez les Mazzoni-Pacchiani
Innovation et tradition
Des tâtonnements permanents : " on ne finit jamais d'apprendre "
Les divergences manufacturières
Il n'y aurait pas de branche ou de degré de travail
qui ne doive être corrigé
2. L'insertion sur les marchés
La basse qualité, un mode d'insertion sur le marché international
Une fabrication sur commission
Régulation du marché et aléas conjoncturels
Une production incertaine
7. Prato française : la montée des incertitudes
1. Un territoire bouleversé
A l'épreuve des nouvelles frontières
De nouveaux jeux institutionnels
2. La découverte des mécaniques
Prato et la mécanique au 18e siècle
Prato à l'heure des mécaniques françaises ?
La commune et les mécaniques
Les initiatives privées
3. La montée des incertitudes
Vendre en temps de crise
Rêves d'autosuffisance et dégradation qualitative des produits
Une conjoncture mouvementée
Les bonnes affaires des temps de pénurie
Investir dans la terre
4. Le groupe entre affirmation et renouveau
Un monde bouleversé ?
La faillite des petits impannatori
L'affirmation des grands
8. Attendre, accompagner ou provoquer la reprise ?
1. Les difficultés des petits centres toscans et de Prato
Une reprise difficile
Les voies du renouveau
Une mono-orientation tardive
2. Provoquer la reprise : les mécaniques
Les mécaniques made in Prato : l'action de G.B. Mazzoni
Nouveautés et traditions dans les équilibres de la fabrique
3 L'importance renouvelée des institutions
Le magistrat restauré
Les " membres de la Communauté "
9. Un groupe en mouvement
1. Renouvellements et continuités
Portrait de groupe
Le devenir des anciens
Le renouvellement du groupe
2. Innovations et routines
Un investissement minimum en capitaux fixes
Les entrepreneurs de bonnets à la pointe
Des profils variés
10. La découverte de la laine mécanique
1. Une authentique innovation
Une innovation déjà ancienne
Prato, capitale des chiffons
Un bricolage continu
2. Vers la mécanisation
L'appel des marchés : un puissant stimulus à la mécanisation
Ampleur et limites de la mécanisation
3. Un monde d'industriels ?
Un nouvel entrain
Un parcours significatif: Les Mercatanti-Forti
...de la diversité, toujours

11. Les entrepreneurs, la famille et les affaires
1. L'entreprise, une affaire de famille
Une constellation de familles complexes ?
Gérer les carrières et orienter l'avenir
Les femmes au centre des alliances
Bien marier ses enfants
2 Au-delà de la famille
Un remède à l'insuffisance : l'alliance
Les jeux et les réseaux du capital
3 Les entrepreneurs et la terre
Une lente prise de possession ?
Une " perte pour le commerce " ?
La ville des entrepreneurs
12. En guise de conclusion : Prato et le bricolage
1 La fabrique de Mazzoni entre rêves et adaptation
La fabrique idéale : qualité, faible quantité, tranquillité
Une fabrique continuellement remise en question
Fabriquer malgré tout
2 La voie industrielle de Prato
3 Prato et les modèles
Une révolution industrielle manquée ?
Prato, une ville " proto-industrielle " ?
Une alternative à la production de masse ?
Des modèles inadéquats
Sources
Sources imprimées et bibliographie
Table des graphiques, cartes et illustrations