Presses Universitaires du Septentrion

https://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100621630
Bien Dire et Bien Aprandre, n° 37 | 2022
Titre Bien Dire et Bien Aprandre, n° 37 | 2022
Sous-titre Sens interdits : le goût, le toucher et l'odorat dans la littérature française des XVe et XVIe siècles
Édition Première édition
Édité par Matthieu Marchal, Mélanie Fruitier, Rebecca Legrand
ISSN 0220665X
Éditeur Université de Lille
Marque d'éditeur Bien Dire et Bien Aprandre
Public visé 06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre 15 octobre 2022


Support Livre broché
Nb de pages 124 p.
ISBN-10 2907301241
ISBN-13 978-2-907301-24-4
GTIN13 (EAN13) 9782907301244
Référence 2143
Date de publication 18 octobre 2022
Nombre de pages de contenu principal 124
Format 16 x 24 x 0,8 cm
Poids 220 gr
 

Description

La hiérarchie des cinq sens établie depuis l'Antiquité valorise la vue et l’ouïe au détriment des trois autres sens, qui semblent négligés dans les textes philosophiques ou littéraires. Les présentes contributions s’intéressent à l’histoire de ces trois sens et à la manière dont ils sont perçus et représentés entre Moyen Âge et Renaissance. En d’autres termes, comment toucher, odorat et goût sont-ils décrits et analysés dans la littérature française ? Quel est le lien entre signification et sensorialité dans les textes ? Enfin, comment dialoguent les discours scientifiques et théoriques sur les sens et les œuvres fictionnelles ?

Alors que la majorité des études réalisées sur le sujet des perceptions sensorielles se concentre sur une période particulière – qu’il s’agisse du Moyen Âge ou de la Renaissance – cet ouvrage souhaite au contraire relier deux époques marquées par des phénomènes de continuité plus que de ruptures.