Revue  : Revue des Sciences Humaines

Directeur de publication : Dominique Viart
Secrétaire de rédaction : Karl Zieger

Fondée en 1927 par Émile Bréhier (historien de la philosophie, membre de l'Institut), sous l'intitulé Revue d'histoire de la philosophie, devenue Revue d'histoire de la philosophie et d'histoire générale de la civilisation en 1933 sous l'impulsion de René Jasinski (professeur à l'université de Lille puis à la Sorbonne et à Harvard), la Revue des Sciences humaines prend son titre actuel le 1er janvier 1947. Elle fut dès lors l'une des premières revues à introduire les méthodes de la « nouvelle critique » dans ses articles, qu'il s'agisse de poétique, de narratologie ou, plus largement, d'approches de la littérature informée par les Sciences humaines et sociales : sociologie littéraire et sociocritique, psychanalyse et textanalyse, thématique richardienne, anthropologie textuelle, sémiologie, regards philosophiques sur la littérature… tout en demeurant ouverte à une histoire littéraire revisitée.

Trimestrielle et désormais éditée par les Presses Universitaires du Septentrion, la Revue des Sciences humaines demeure fidèle à cette orientation. Elle publie des travaux de recherche et de critique universitaires inédits consacrés à la littérature, toutes périodes et toutes aires géographiques et linguistiques confondues, avec une attention plus soutenue mais non exclusive envers les littératures française et francophones modernes et contemporaines. Toutes les approches méthodologiques sont acceptées, sous réserve de leur exigence scientifique et de leur qualité d'écriture et de lisibilité, auxquelles la revue est particulièrement attachée. Fidèle à son titre, la Revue souhaite particulièrement mettre en œuvre le dialogue entre Littérature et Sciences humaines et sociales, dans ses formes les plus actuelles. Elle s'ouvre également aux relations entre la littérature et les autres disciplines artistiques : arts plastiques, cinéma, photographie, théâtre.

Chaque numéro est constitué d'un dossier thématique, portant sur l'œuvre d’un écrivain ou sur une problématique transversale. La Revue ne publie pas d’articles isolés. Elle accueille en revanche, en sus des études scientifiques, des contributions réflexives d’écrivains, propose des entretiens, et, plus ponctuellement, publie des archives ou des textes littéraires inédits. Revue à vocation internationale, elle confie certains de ses dossiers à des chercheurs ou universitaires étrangers et la plupart accueillent des contributions de collègues internationaux. Le Conseil éditorial et le comité de rédaction sont eux-mêmes composés pour partie d’universitaires et chercheurs étrangers : Allemagne, Autriche, Belgique, États-Unis, Italie, Suisse. Les dossiers proposés sont soumis à une double évaluation : par les comités de la revue et par des lecteurs extérieurs (blind peer review). Des recensions d’ouvrages critiques complètent les numéros.

• ISSN : 00352195
• 4 numéros par an

Description et organisation de la revue 

Écrire dans la revue 

S'abonner à la revue

S'abonner :
<<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 >>>
    retrier par titre

Édité par Scott Shinabargar
On a tendance à attribuer à la poésie la capacité singulière de résonner au plus profond du lecteur — une qualité qui reste mal éclaircie même si elle est reconnue comme un fait. Dans ce recueil, chacun des contributeurs – spécialistes de l'Europe et des États-Unis – nous propose une explication différente de ce phénomène...



Édité par Yann Frémy
À sa mère qui lui demandait quelle était la signification d'Une saison en enfer, Arthur Rimbaud fit cette réponse sibylline : « J'ai voulu dire ce que ça dit, littéralement et dans tous les sens ». À son ami Delahaye, il avait déclaré auparavant : « Mon sort dépend de ce livre ». Enfin, dans le chapitre conclusif d'Une saison en enfer, le damné...



Édité par Bruno Curatolo, Yvon Houssais
Revue des Sciences Humaines, n°312/octobre - décembre 2013
Nouvelles sans récit - Une crise de la narration dans la fiction brève (1900-1939)
Qui se souvient de Jean Cassou, Claude Farrère, Georges Limbour ? Qui a lu les nouvelles de Blaise Cendrars, Albert Cohen, Jean Schlumberger ? Le premier vingtième siècle, en ce qui concerne la nouvelle, est une période injustement oubliée par la critique littéraire, qui la perçoit comme une transition un peu atone, un peu molle entre Maupassant...



Édité par Alain Quella-Villéger, Bruno Vercier
Revue des Sciences Humaines, n°311/juillet - septembre 2013
Les Mondes d'un écrivain-voyageur : Pierre Loti (1850-1923)
Loti célèbre, Loti oublié, Loti sans cesse à redécouvrir, étrange personnage aux talents multiples, bien loin de l'image de l'écrivain exotique auquel on l’avait peu à peu réduit. Roland Barthes l’annonçait dès 1971 : le texte-Loti tient le coup, il est encore à lire ! Pour une rencontre internationale à la Piscine de Roubaix, en juin 2010...



Édité par Jacqueline Guittard
Revue des Sciences Humaines, n°310/avril - juin 2013
Photographie et littérature : Frictions de réel
L'image numérique et sa facilité d'usage sont à l'origine de la prolifération iconique qui gagne aujourd’hui tous les espaces de l’expression, y compris celui de la littérature. Le monde en est-il devenu plus lisible ou au contraire plus encombré ?



Édité par Valérie Loichot
Chantre de la pensée de la Créolisation, de la Relation et du Tout-Monde, Édouard Glissant signe une œuvre monumentale de romans-fresques, de poèmes épiques et d'essais philosophiques, poétiques et politiques. Il nomme tout cela poétrie, cet acte de...



Édité par Jean-François Louette
Revue des Sciences Humaines, n°308/octobre - décembre 2012
Autour des écrits autobiographiques de Sartre
Les essais rassemblés ici explorent les perspectives nouvelles ouvertes sur l'œuvre de Sartre par la publication de ses Écrits autobiographiques dans la Bibliothèque de la Pléiade en 2010. Les contradictions d'un discours autobiographique poursuivi...



Édité par Laurence Campa
Revue des Sciences Humaines, n°307/juillet - septembre 2012
Apollinaire en archipel, Dialogues et regards croisés
Depuis plus d'un siècle, le public d'Apollinaire va s’élargissant : amateurs, commentateurs, écrivains, artistes, compositeurs, comédiens, cinéastes, savants français et étrangers le lisent et l’interprètent. Tout en Apolinaire invite...



Édité par Marie-Paule Berranger
L'ouvrage, à partir d'exemples qui vont de l’âge classique à la modernité, interroge les relations entre création et écriture critique, chez ces auteurs Janus, auxquels on a reproché parfois d’être juge et partie. Bien avant que la presse ...



Édité par Maryse Vassevière
C'est un Aragon un peu inattendu avec son écriture au carrefour des genres et des influences qu’on espère donner à découvrir : son lien étonnant à Ponge, le lien profond avec Matisse et même l’approche de la poésie revisitée, avec le rapport à Neruda dans le « rire amer » de la déstalinisation, avec le croisement insoupçonné de la culture ...



<<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 >>>
Lille 1 Lille 2 Lille 3 Université du littoral, côte d'Opale Université Valenciennes Hainaut Cambrésis Université Catholique de Lille