Les mobiles de Marcel Proust

Les mobiles de Marcel Proust

Une sémantique du déplacement

Marie-Agnès Barathieu
Préface de Pierre-Louis Rey

Perspectives

« Toute l'œuvre proustienne est pleine de ces déplacements ; ils y tiennent une place au moins aussi importante que les souvenirs », écrivait Georges Poulet dans l'Espace proustien. Cet ouvrage se propose de faire des 'mobiles’, les instruments du déplacement symptomatique, le point de départ d’une approche et d’une vision originales. Présenter une sorte de 'revue’ inédite, de ‘défilé’ dans la rue – loin des salons – des personnages principaux de la Recherche… en calèche, victoria, landau, chaise de poste, coupé, bicyclette, automobile… Se replacer, pour cela, dans le contexte de la Belle Epoque et de son atmosphère, poser par exemple sur Albertine, la cycliste de Balbec, le regard des polémistes, Sarah Bernhardt, Stéphane Mallarmé… Stigmatiser à travers ces métaphores sexuelles ou sociales toute une société en marche dans une double direction : l’homosexualité ou le déclassement, deux déclinaisons d’un renversement. Appréhender un art nouveau (autre forme de renversement) : celui d’une métamorphose continuelle engendrée, dans tous les domaines, par la fusion des genres, des images et des sons, prodigieusement créatrice, que le déplacement a activée (« les voitures aussi sont des Renoir »). Revivre chacune des grandes rencontres du héros-narrateur ; accompagner le « voyageur voilé » dans ses déplacements, révélations, et émotions. Approcher ainsi la genèse de l’écriture de la Recherche du temps perdu de manière dynamique, en direct, en soulignant son ancrage dans une réalité mouvante. Prendre le parti de « l’Age des choses » (un des trois titres que Proust en 1913 encore, envisageait de donner à l’un des trois volumes de la Recherche) pour, à l’instar du narrateur avec des choses humbles, accéder à une écriture, un style, une révélation, un plaisir aussi. Chemin faisant, intercepter, kaléidoscopique, l’histoire de la Recherche, de Combray aux grandes avenues parisiennes (côté Swann, côté Guermantes), de Balbec à Montjouvain (côté Sodome et Gomorrhe), et deviner, sous-jacente la vie vécue de son auteur.

Titre Les mobiles de Marcel Proust
Sous-titre Une sémantique du déplacement
Édition Première édition
Auteur Marie-Agnès Barathieu
Préface de Pierre-Louis Rey
Collection Perspectives
ISSN 16213211
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
BISAC Classifications thématiques LIT000000 LITERARY CRITICISM
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013-2019 ) 3435 LITTÉRATURE GENERALE
3643 Essais littéraires
Date de première publication du titre 2002
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: DS
Support Livre broché
Nb de pages 352 p.
ISBN-10 2859397167
ISBN-13 978-2-85939-716-6
GTIN13 (EAN13) 9782859397166
Référence 760
Année de publication 2002
Nombre de pages de contenu principal 352
Format 16 x 24 cm
Poids 559 gr
Prix 28,00 €
 



Lille 1 Lille 2 Lille 3 Université du littoral, côte d'Opale Université Valenciennes Hainaut Cambrésis Université Catholique de Lille