Végétalité, Art Brut et féminins


Esthétique et sciences des arts

La végétalité est ici pensée comme un phénomène de représentation qui travaille les formes de l'Art Brut. La végétalité s’entend comme modalité d’apparaître d’une multiplicité de féminins et œuvre à l’incarnation des corps créateurs mus par un désir d’existence. Ce concept se déploie dans la diversité de notions et de formes – dimension ornementale, parure, matière, dessin, textile, rhizome – qui rythment les créations textiles de Jeanne Tripier et de Juliette Élisa Bataille, les robes créées par Marguerite Sirvins, Jeanne Laporte-Fromage et Madge Gill et l’œuvre dessinée d’Aloïse Corbaz. La poussée végétale qui bruisse en chacune de ces œuvres nous amène alors à imaginer et rencontrer les corps en situation de création et soumis à la clôture de l’espace asilaire européen au XXe siècle.

Titre Végétalité, Art Brut et féminins
Édition Première édition
Auteur Flavie Beuvin
ISSN 1762102X
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
BISAC Classifications thématiques ART000000 ART
Dewey (abrégé) 700 Arts
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3682 Arts graphiques (dessin, estampes, fresques, graffiti, gravures…)
Date de première publication du titre 22 mars 2024
Support Livre broché
Nb de pages 194 p.
ISBN-10 2757440349
ISBN-13 978-2-7574-4034-6
GTIN13 (EAN13) 9782757440346
Référence 2236
Date de publication 22 mars 2024
Nombre de pages de contenu principal 194
Format 20 x 20 x 1,1 cm
Poids 341 gr
Prix 17,00 €
 



Lille 1 Lille 2 Lille 3 Université du littoral, côte d'Opale Université Valenciennes Hainaut Cambrésis Université Catholique de Lille