Pologne singulière et plurielle

Pologne singulière et plurielle

La prose polonaise contemporaine


Lettres et Civilisations Slaves
Qu'est-ce que cela signifie être "écrivain polonais"?...Le dernier prix Nobel de littérature polonaise Czeslaw Milosz vit en Californie, Witold Gombrowicz n'a jamais revu la Pologne après 1939, le grand dramaturge-novelliste Slawomir Mrozek est au Mexique après avoir passé plus de vingt ans à Paris à l'adresse de l'avenue Franco-Russe (!), Herling Gruzinski est napolitain, Kazimierz Brandys parisien, Isaac Bashevis Singer new-yorkais, le romancier Tadeusz Konwicki, varsovien originaire de Lituanie, s'invente, dans son dernier livre, une grand'mère juive, tandis que Marian Pankowski, citoyen belge né dans les Carpates d'Ukraine, se compare à une "chauve-souris blanche". Pourtant, hors de l'empire des Habsbourg, hors de l'empire des tsars, une forme de ce qu'on appelle "la polonité" s'était élaborée qui survivait aux partages, aux dépeçages, aux pogromes, aux déportations et aux exils, aussi bien qu'aux apports de populations hétérogènes qui, le temps de plusieurs siècles parfois, coexistèrent pour ensuite disparaître en ne laissant que la trace d'un passage.

"Comment définir les grandes orientations de la prose polonaise du XXe siècle? Identité unique ou multiple? Individualisme ou sociabilité?" Sur ces interrogations avait lmieu, la semaine dernière (10-12 avril) à Villeneuve-d'Ascq, une rencontre passionnante du très vivant Centre d'étude de la culture polonaise de l'Université Charles-de-Gaulle - Lille III - où le professeur Daniel Beauvois avait organisé, en 1987, un important colloque sur les Confins de l'ancienne Pologne (PUL, Lille, 1988, 282 p.). Comment s'est opérée l'osmose des peuples et des cultures dans un pays véhiculant des langages divers? La langue polonaise peut-elle toujours être considérée comme le seul et unique facteur unificateur? Questions d'autant plus intéressantes qu'elles ne peuvent trouver de réponse simple, qu'elles en suscitent d'autres innombrables sur l'identité polonaise et qu'elles sont le terreau d'une littérature originale.

Nicole Zand (Le Monde, vendredi 19 avril 1991)

-Stanislaw Baranczak

-Daniel Beauvois

-Stanislaw Beres

-Jan Blonski

-Wlodzimierz Bolecki

-Jolanta Brach-Czaina

-Alain van Crugten

-Maria Delaperrière

-Jean-Marie Delmaire

-Rachel Ertel

-Aleksander Fiut

-Hans-Christoph Graf v. Nayhauss

-Sokrat Janowicz

-Jerzy Jarzebski

-Maryla Laurent

-Andreas Lawaty

-Jacek Lukasiewicz

-Michel Maslowski

-Wlodzimierz Pazniewski

-Jan Prokop

-Christophe Rutkowski

-Malgorzata Smorag

-Nina Taylor

-Marek Tomaszewski

Titre Pologne singulière et plurielle
Sous-titre La prose polonaise contemporaine
Édition Première édition
ISSN 16316428
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
BISAC Classifications thématiques LIT004240 LITERARY CRITICISM / Russian & Former Soviet Union
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013 ) 3435 LITTÉRATURE GENERALE
Date de première publication du titre 01 janvier 1993
Subject Scheme Identifier Code      93 Classification thématique Thema: DS      94 Qualificateur de lieu Thema: 1DT
 



Lille 1 Lille 2 Lille 3 Université du littoral, côte d'Opale Université Valenciennes Hainaut Cambrésis Université Catholique de Lille