Presses Universitaires du Septentrion

http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100740280
Construire au Moyen Âge
Titre Construire au Moyen Âge
Sous-titre Les chantiers de fortification de Douai
Édition Première édition
ISSN 12845655
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
BISAC Classifications thématiques HIS000000 HISTORY
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013-2019 ) 3377 HISTOIRE
Date de première publication du titre 01 janvier 2001
Subject Scheme Identifier Code      93 Classification thématique Thema: NH


Support Livre broché
Nb de pages 320 p.
ISBN-10 2859396357
ISBN-13 978-2-85939-635-0
GTIN13 (EAN13) 9782859396350
Référence 678
Date de publication 01 janvier 2001
Nombre de pages de contenu principal 320
Format 16 x 24 cm
Poids 817 gr
Prix 25,92 €
 

Description

L'industrialisation du XIXe siècle a oblitéré la mémoire du Nord : le sud du département fut cependant jusqu'à la Révolution un grand centre européen de production de la pierre : des carrières de l'Ostrevant - région située entre Douai et Valenciennes - des centaines de chariot convoyaient jusqu'aux chantiers douaisiens ou valenciennois la pierre de grès dont les chargements remontaient encore sur de lourdes péniches la Scarpe ou l'Escaut pour alimenter, de Gand à Utrecht, les grandes villes flamandes ou brabançonnes. A travers l'exemple des chantiers de fortification de Douai, l'auteur évoque la politique d'une ville des anciens Pays-Bas en matière de construction. Exploitant un ensemble de sources inédites, il retrace la genèse des fortifications, situe leur place dans l'histoire de l'art et étudie l'organisation et les techniques de construction dans une ville médiévale. La richesse de la documentation rassemblée permet de souligner l'activité exemplaire du bâtiment dans ces régions des anciens Pays-Bas qui explique et annonce - avec son avance technologique - l'essor industriel du XIXe siècle. 

Sommaire

Préface
Avant-propos

Première partie :
la genèse et le développement de la dernière enceinte de Douai.

1. Les modifications apportées aux fortifications médiévales du début du XVIe siècle au XIXe siècle
1.1. Rectification du tracé de l'enceinte et du profil des ouvrages
1.2. Démantèlement et patrimoine
2. Les origines géostratégiques du site
2.1. L'assiette historique du site
2.2. La genèse du site fortifié
3. La dernière enceinte de Douai (du XIVe au XVIe siècle)
3.1. La fondation de la seconde enceinte au XIVe siècle : le tracé des fossés et les levées de terre
3.2. La construction des murailles, portes et tours
3.3. Les portes du XIVe siècle : leurs dispositions architecturales
3.3.1. Les portes d'entrée et de sortie des eaux
3.3.2. La porte d'Arras.
3.3.3. La porte Saint-Éloi
3.3.4. Les portes d'Esquerchin et d'Ocre
3.3.5. La porte noeve du Temple ou porte Morel
3.3.6. La porte Vaqueresse
3.4. Les fortifications de la fin du XIVe siècle et du XVe siècle : de la terre à la pierre
3.4.1. Des incitations fiscales du pouvoir bourguignon
3.4.2. La construction des murailles des fronts méridionaux
3.4.3. Construction de quatre tours et des courtines entre les portes d'Esquerchin (porte 46) et d'Ocre
(porte 57), 1394-9830
3.4.4. Travaux sur les fronts de la porte d'Esquerchin (porte 46) à l'entrée des eaux de la Scarpe (porte 29)
3.4.5. Les défenses avancées des portes : les bailles
4. L'adaptation des fortifications à l'artillerie à feu au XVe siècle.
4.1. Les travaux entre la porte Morel (70) et la tour du Dich de la Trinité (79), 1405
4.2. La construction des premiers boulevards d'artillerie, 1410-1415
4.3. Les tours d'artillerie
4.3.1. La construction de la tour des Dames (1426-1428)
4.3.1.1. Campagnes de construction
4.3.1.2. Analyse architecturale de la tour des Dames
4.3.2. La construction du front de la porte Morel à la porte Notre-Dame, vers 1430-1435.
4.3.3. Reconstruction d'une partie du front de la porte d'Ocre, 1436-1439
4.3.4. Construction du front de Barlet (de la porte Vaqueresse ou Notre-Dame à Saint-Éloi) 1440-1455
4.3.4.1. Fondation et élévation de 5 tours
4.3.4.2. Reconstitution et description architecturale
4.3.5. Le boulevard de la porte d'Esquerchin
4.4. La porte Notre-Dame
4.4.1. L'historique du chantier
4.4.1.1 La première campagne, 1454
4.4.1.2. La seconde campagne, 1455
4.4.1.3. La troisième campagne, 1456
4.4.1.4. La quatrième campagne, 1457
4.4.1.5. Les transformations ultérieures
4.4.2. Les maîtres d'oeuvre
4.4.3. Analyse architecturale
4.4.3.1. La porte Notre-Dame
4.4.3.2. Les allerons, brayes et dodasnes
4.4.3.3. L'avant-porte
4.4.3.4. La conception défensive de la porte 47Notre-Dame
4.5. Les ouvrages de la fin de l'époque médiévale, boulevards, moineaux et fausses-braies.
4.5.1. Les moineaux
4.5.2. Les fausses braies et les boulevards de la fin du XVe siècle
4.5.3. Les boulevards du XVIe siècle
4.5.4. La fin des fortifications médiévales

SECONDE PARTIE :
Douai et la fortification médiévale

5. L'implantation et la structure des fortifications
5.1. Le tracé des enceintes
5.2. Fortifications de terre
5.2.1. Le système des terrées
5.2.2. La structure des terrées
5.2.2.1. Les levées de terre primitives, phase 1
5.2.2.2. L'état du XIVe siècle, phase 2
5.2.2.3. La surélévation de la fin du XIVe ou du début du XVe siècle
5.2.2.4. L'épaississement du XVIe siècle.
5.2.2.5. Le rempart moderne
5.2.3. Le système des terrées et les fondations sur arcades
5.2.3.1. Un état précaire de la muraille
5.2.3.2. Des fondations sur arcades
5.3. Les fossés et l'inondation
6. Les flanquements et leur adaptation à l'artillerie
6.1. Les flanquements
6.1.1. Les flanquements adaptés aux terrées : des ouvrages de bois.
6.1.2. Les tours du XIVe siècle
6.2. Les tours d'artillerie des années 1400
6.3. La défenses des portes : les boulevards
6.4. Courtines concentriques, fausses-braies et moineaux
6.5. Les embrasures de tir
6.5.1. Les terminaisons à bêche
6.5.2. Les archères-canonnières
6.5.3. Les fentes à croix
6.5.4. Les canonnières

Troisième partie
Douai et l'industrie du bâtiment

7. L'organisation et la responsabilité des travaux
7.1. Le rôle du Magistrat urbain
7.1.1. La propriété de l'enceinte
7.1.2. L'ordonnancement des travaux : les XVI-Hommes, et les VI-Hommes
7.2. Le rôle du pouvoir souverain
7.3. Les charpentiers et les maçons
7.3.1. La direction technique des travaux de fortification par les maîtres-sermentés.
7.3.2. La surveillance et la conduite des travaux
7.3.3. Direction de l'oeuvre de taille et d'appareillage
7.3.3.1. Dégauger (dégauchir) la pierre
7.3.3.2. Marquer les pierres
7.3.4. Le recrutement des équipes de tailleur et de maçons
7.3.5. Une conception collégiale des ouvrages
7.4. Les supports de la création
7.4.1. Les plans sur parchemin
7.4.2. Les formes et les épures
7.4.3. Les modèles, panneaux et beveaux
L'apparition des modèles : leur signification
8. Les chantiers des fortifications
8.1. L'industrie du bâtiment
8.2. Les artisans du textile et du bâtiment
8.3. Budget urbain et budget des fortifications
8.4. Différents modes d'attribution et de rétribution des ouvrages
8.4.1. La rétribution à la journée
8.4.2. La rétribution par marché à la tâche
8.4.3. Des procédures mixtes
8.5. Les fournitures de pierre
8.5.1. La nature des pierres utilisées dans la construction douaisienne
8.5.2. Le pays des carrières -Les carrières de grès
8.5.3. Une politique de réemploi
8.5.4. Sur le fleuve, de puissantes nefs
8.5.5. Le déchargement et le stockage des matériaux
8.5.6. Les gabarits de pierre et la vérification de leur conformité
Les blocs bruts ou quartiers
Les blocs précalibrés
Vérification de la conformité
8.5.7. Le nombre de pierres livrées sur le chantier
8.5.8. La taille
8.5.8.1. La taille sur le chantier
8.5.8.2. Des outils et des techniques
Le marteau têtu et la taille d'espinchaige
Le marteau-becquoir et la taille de bon espinchaige
Le pic de tailleur de pierre
Le martel copperech ou têtu biseau
8.5.9. Le langage de la pierre
8.6. La brique : une grande industrie des anciens Pays-Bas
8.6.1. La naissance de l'industrie de la brique à Douai
8.6.2. La diffusion de la brique dans les anciens Pays-Bas
8.6.3. Les fortifications et la diffusion de la brique
8.6.4. Une production préindustrielle
8.7. Les autres matériaux
8.7.1. La chaux et le sable
8.7.2. Le bois
8.7.3. Les matériaux de couverture
CONCLUSION
GLOSSAIRE
PIÈCES JUSTIFICATIVES
SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE
SOURCES
BIBLIOGRAPHIE
A. Sources publiées
B. Instruments de travail
C. Histoire, Histoire de l'Art, Géographie
INDEX