Presses Universitaires du Septentrion

http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100575610
Politique de la ville et autorité d'intervention
Titre Politique de la ville et autorité d'intervention
Sous-titre Contribution à la sociologie des dispositifs d'action publique
Édition Première édition
Collection Espaces politiques
ISSN 17643716
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
Mots clés sociologie
BISAC Classifications thématiques POL000000 POLITICAL SCIENCE
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013-2019 ) 3435 LITTÉRATURE GENERALE
3283 SCIENCES POLITIQUES
Date de première publication du titre 13 septembre 2012
Subject Scheme Identifier Code      93 Classification thématique Thema: JP


Support Livre broché
Nb de pages 326 p.
ISBN-10 2-7574-0403-2
ISBN-13 978-2-7574-0403-4
GTIN13 (EAN13) 9782757404034
Référence 1375
Date de publication 13 septembre 2012
Nombre de pages de contenu principal 326
Format 14 x 24 cm
Poids 470 gr
Prix 24,00 €
 

Description

La banlieue est un thème permanent de débat avec les polémiques qui se succèdent depuis plus de trente ans à propos de l'action à y mener. C’est cette action concrète auprès des populations, notamment à partir des dispositifs de la politique de la ville, engageant des services publics et des associations, des professionnels et des bénévoles, qui est mise en question ici. Les interventions opérées par des acteurs du secteur culturel, du logement social ou du travail social sont analysées sur un double registre : celui de la conception, alors que chacun est incité à travailler en relation avec les autres intervenants qui agissent dans d’autres domaines que le sien, mais dans les mêmes lieux, ou auprès des mêmes populations ; celui de l’assurance ou de l’autorité suffisante pour agir, notamment avec des publics considérés difficiles, lorsqu’il faut expérimenter et donc faire avec une part plus ou moins grande d’incertitude. L’action publique est ainsi mise en question par l’analyse des interventions, des ajustements organisationnels qui les accompagnent et des ressources propres aux intervenants. L’action garde l’empreinte des procédures à partir desquelles elle naît, mais l’engagement personnel et les capacités de chacun à recycler des expériences ou des familiarités en compétences prennent une plus grande place. Chacun se voit plus ou moins contraint de puiser dans ses ressources personnelles pour agir et pour certains, la connaissance familière des populations ou du quartier deviennent des atouts. Pour d’autres, c’est leur sens stratégique notamment pour gérer la relation avec les plus jeunes qui se révèle être une ressource indispensable.

Sommaire

Sommaire
Préface
Introduction


I – La politique de la ville :  une action publique qui se veut coproduite
II – L'économie sociale et solidaire (ESS) :  une alternative ou un palliatif ?
III – L’action culturelle au service d’une expression collective ou instrument d’intégration ?
IV – La mobilisation des mères et des pères : facteur de sécurité ou processus d’affranchissement ?
V – La proximité et la médiation comme paradigme emblématique de la politique de la ville
VI – Changement de référentiel et appropriation des dispositifs par les travailleurs sociaux


Conclusion : une autorité d’intervention pour une action publique singularisée
Annexes
Glossaire
Bibliographie