Presses Universitaires du Septentrion

http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100554210
Repenser l'entreprise
Titre Repenser l'entreprise
Sous-titre Pour une théorie de l'entreprise fondée sur le Projet
Édition Première édition
Partie du titre Numéro 12
ISSN 21178070
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
BISAC Classifications thématiques BUS000000 BUSINESS & ECONOMICS
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013 ) 3178 Entreprise
3097 Sociologie des organisations
Date de première publication du titre 11 octobre 2018
 


Support Livre broché
Nb de pages 208 p.
ISBN-10 2757423630
ISBN-13 978-2-7574-2363-9
GTIN13 (EAN13) 9782757423639
Référence 1840
Date de publication 11 octobre 2018
Nombre de pages de contenu principal 208
Format 16 x 24 x 1,2 cm
Poids 345 gr
Prix 22,00 €
 


Support PDF
Nb de pages 208 p.
Details de produit PDF
ISBN-10 2-7574-2382-7
ISBN-13 978-2-7574-2382-0
GTIN13 (EAN13) 9782757423820
Référence 1840P
Formats associés Publication numérique basée sur (édition papier) GTIN-13 - (EAN 13) 9782757423639
Date de publication 11 octobre 2018
Publication , France
Protection technique e-livre Aucun
Nombre de pages de contenu principal 208
Illustrations
6 graphiques
Prix 16,00 €
 

Description

On finit par ne plus savoir pourquoi les entreprises existent : pour produire des biens et services utiles ? pour faire du profit ? pour créer de l'emploi ? pour assurer d’autres missions, mais lesquelles ?
Dans les débats contemporains sur l’entreprise et ses responsabilités, la confusion règne. On confond l’entreprise qui produit les biens et les services avec la société juridique dans laquelle se retrouvent les investisseurs. On dit parfois que l’entreprise est un projet collectif, on lui reconnaît bien volontiers un statut de bien commun, mais ces expressions ne dissipent pas le flou et ne font pas consensus. On aimerait que les théories de l’entreprise nous éclairent mais, à proprement parler, il n’en existe pas. Une réponse théorique exigeante est donc à construire pour nourrir la réflexion et éclairer les débats. Nous proposons une théorie de l’entreprise fondée sur le Projet, avec un P majuscule.

Sommaire

Avant propos
Introduction


Chapitre 1 – Un bilan critique des théories de la firme

1 – L'histoire de la théorie de la firme : une succession de métaphores

1.1 – L'entreprise comme fonction de production
1.2 – L’entreprise comme arrangement contractuel optimal
1.3 – L’entreprise comme institution adaptative et comme coalition politique
1.4 – L’entreprise comme « nœud de contrats »
1.5 – L’entreprise comme adaptation institutionnelle aux défaillances du marché
1.6 – La théorie évolutionniste : l’entreprise comme répertoire de connaissances
1.7 – L’entreprise comme faisceau de ressources

2 – Les ancrages disciplinaires des théories de la firme

2.1 – La saga de la théorie de la firme
2.2 – La fragilité de l’édifice
     2.2.1 – Une intégration incomplète de réalités d’évidence
     2.2.2 – Un édifice traversé de débats récurrents, reflets de positions épistémologiques contrastées

3 – Les voies de dépassement

Chapitre 2 – Les figures de l’entrepreneur

1 – La place problématique de l’entrepreneur en économie

1.1 – Les approches économiques de la fonction entrepreneuriale
1.2 – La micro économie standard ou l’entreprise sans entrepreneur
1.3 – L’entrepreneur, figure irréductible au modèle du choix rationnel

2 – Éléments de compréhension du phénomène entrepreneurial

2.1 – Les figures de l’entrepreneur
     2.1.1 – L’entrepreneur, porteur sur le plan cognitif, et la question de la construction des relations
     2.1.2 – L’entrepreneur, porteur sur le plan relationnel, et la question de la constitution des savoirs
     2.1.3 – Le travail institutionnel de l’entrepreneur

2.2 – Le phénomène entrepreneurial et la rationalité sous-jacente

Chapitre 3 – Une épistémologie renouvelée de l’action collective

1 – Deux modèles contrastés de l’action et du collectif et les voies de leur dépassement


2 – La prise en compte du Projet dans l’action collective


2.1 – La constitution du concept de Projet
2.2 – La caractérisation du concept de Projet
     2.2.1 – Le Projet comme anticipation à caractère opératoire
     2.2.2 – Du dispositif de conception à la régulation


3 – Le Projet, l’action collective, la norme

Chapitre 4 – Éléments de contenu et caractérisation de la théorie de l’entreprise fondée sur le Projet

1 – Contenu de la théorie de l’entreprise fondée sur le Projet (TEFP)

1.1 – Propositions de base
1.2 – Le Projet au fondement de l’entreprise
     1.2.1 – Le projet productif, fondement de l’entreprise réelle, et ses caractéristiques
          1.2.1.1 – Le projet productif positionne l’entreprise dans un certain univers
          1.2.1.2 – Le projet productif est source de régulation
          1.2.1.3 – Le projet possède une triple dimension
     1.2.2 – Le substrat juridique, base de l’institution financière
1.3 – Une représentation de l’entreprise

2 – Caractérisation et signification de la théorie de l’entreprise fondée sur le Projet

2.1 – Positionnement vis-à-vis des théories préexistantes
2.2 – Une théorie ontogénétique au triple caractère
     2.2.1. Une théorie entrepreneuriale et subjectiviste
     2.2.2. Une théorie développementale
     2.2.3. Une vision multidimensionnelle de l’entreprise

Chapitre 5 – L’entreprise en Société

1 – Éthique et responsabilité sociale de l’entreprise

1.1 – Une place problématique dans les théories de l’entreprise
1.2 – Comment se posent concrètement les questions d’éthique et de responsabilité ?
1.3 – Traitement de ces questions via la TEFP

2 – La gouvernance de l’entreprise

2.1 – Un état de la question
2.2 – La gouvernance de l’entreprise selon la théorie de l’entreprise fondée sur le Projet


3 – La TEFP au regard des projets de réforme de l’entreprise


Conclusion. Les questions de frontières, ou quand l’entreprise cesse-t-elle d’être une entreprise ?
Références