Presses Universitaires du Septentrion

http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100528000
France-Allemagne
Titre France-Allemagne
Sous-titre Figures de l'intellectuel, entre révolution et réaction (1780-1848)
Édition Première édition
Édité par Anne Baillot, Ayşe Yuva
Collection Mondes germaniques
ISSN 19513526
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
BISAC Classifications thématiques LIT000000 LITERARY CRITICISM
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013-2019 ) 3643 Essais littéraires
Date de première publication du titre 21 février 2014
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: DS
 


Support Livre broché
Nb de pages 210 p.
ISBN-10 2757406752
ISBN-13 978-2-7574-0675-5
GTIN13 (EAN13) 9782757406755
Référence 1474
Formats associés Version électronique disponible en tant que GTIN-13 - (EAN 13) 9782757407073
Date de publication 21 février 2014
Nombre de pages de contenu principal 210
Format 16 x 24 cm
Poids 336 gr
Prix 22,00 €
 


Support PDF
Nb de pages 210 p.
Details de produit PDF
ISBN-10 2-7574-0707-4
ISBN-13 978-2-7574-0707-3
GTIN13 (EAN13) 9782757407073
Référence 1474P
Formats associés Publication numérique basée sur (édition papier) GTIN-13 - (EAN 13) 9782757406755
Date de publication 21 février 2014
Protection technique e-livre Aucun
Nombre de pages de contenu principal 210
Prix 16,00 €
 

Description

De la mort de Voltaire à la révolution de 1848, les savants, philosophes et écrivains redéfinissent leur rôle politique, dans le sillage d'une Révolution française perçue comme étant l’oeuvre des philosophes. Les intellectuels s’interrogent sur les effets politiques de leurs textes, les conditions d’une participation aux charges administratives et éducatives, de leur fonctionnarisation ou d’une prise de parole qui touche un public plus large que le cercle savant.

À rebours d’une histoire qui les présente en héros sous la forme de l’opposant ou du grand écrivain, les études réunies ici mettent en lumière les rapports de force inhérents aux réseaux d’intellectuels et les conceptions parfois divergentes qu’ils développent, notamment sur la pureté du savoir théorique. À travers l’étude de certaines figures marquantes telles que Johann Gottlieb Fichte ou Germaine de Staël, de réseaux comme celui des membres de l’Institut ou d’événements comme l’affaire des « sept de Göttingen », cet ouvrage éclaire aussi bien la dimension sociale que réflexive de ces prises de position politiques.

L’approche se veut ici pluridisciplinaire, associant analyses historiques, littéraires et philosophiques ; elle met en évidence les effets de miroirs entre intellectuels français et allemands, et revient sur la revendication de généalogies occasionnellement transfrontalières.

Sommaire

Introduction
Anne Baillot, Ayşe Yuva

Friedrich Heinrich Jacobi, « philosophe et hommes de lettres » entre les Lumières et l'Idéalisme. À la conquête du pouvoir intellectuel ?
Sylvie Le Moël

Rousseau, Kant et la révolution : la force du pouvoir instituant
Luc Vincenti

Questions sur le « pouvoir des intellectuels » en France dans le moment 1800
Jean-Luc Chappey

« Un petit peuple isolé, sans alliés et sans amis » : Les écrivains et l'Institut au tournant du XIXe siècle
Stéphane Zékian

« Je suis entrée dans cette littérature allemande » : De l’Allemagne ou les vertus de l’intercession féminine
Stéphanie Genand

La raison pure peut-elle être pratique ? La figure du philosophe allemand au début du XIXe siècle en France
Ayşe Yuva

Verklärung über Aufkärung : Fichte ou éduquer à vivre les idées
Charlotte Morel

Le savant comme politique ou pur scientifique. Engagement fichtéen et détachement herbartien lors de la catastrophe de Göttingen
Jean-François Goubet

Qu’est-ce qui fait l’intellectuel ? Les professeurs de l’université de Berlin et leur patriotisme (1810-1820)
Anne Baillot

Hegel et la Révolution française
Alain Patrick Olivier

Ruge et les Annales franco-allemandes
Anne Durand