Presses Universitaires du Septentrion

http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100441780
Dans la gueule du loup
Titre Dans la gueule du loup
Sous-titre Les français requis du travail en Allemagne
Édition Première édition
Préface de Yves Durand
ISSN 12845655
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
BISAC Classifications thématiques HIS000000 HISTORY
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013-2019 ) 3377 HISTOIRE
Description public visé historiens spécialistes de la Seconde GM témoins concernés et leurs familles
Date de première publication du titre 01 avril 2010
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: NH
Avec Index ; Bibliographie


Support Livre broché
Nb de pages 388 p. Index . Bibliographie .
ISBN-10 2757400606
ISBN-13 978-2-7574-0060-9
GTIN13 (EAN13) 9782757400609
Référence 1109
Date de publication 01 avril 2010
Nombre de pages de contenu principal 388
Illustrations 35 Illustrations
Format 16 x 24 cm
Poids 642 gr
Prix 32,00 €
 

Description

L'historiographie s'intéresse depuis peu à la réquisition des travailleurs civils, malgré l'ampleur du phénomène, son importance dans la collaboration d'Etat et comme ferment de la Résistance. Cette étude aborde la question dans une démarche d’histoire critique qui prend en compte le travail de mémoire des anciens requis et leurs représentations.

Le recours massif au travail des étrangers, d’abord considéré comme un danger pour la sécurité interne du Reich, finit par s’imposer comme une condition de sa propre survie. Au fil des étapes de ce recrutement, de l'appel aux volontaires à la réquisition forcée en passant par la Relève des prisonniers de guerre, le gouvernement de Vichy s’était successivement engagé dans une collaboration au profit des intérêts allemands.

Les sources d’archives françaises et allemandes, une étude statistique ainsi que l’analyse des témoignages oraux permettent de porter un regard détaillé sur la vie quotidienne au camp, en ville et au travail, sur la surveillance policière et les mesures disciplinaires, sur l'encadrement et la propagande, ainsi que sur le statut des travailleurs civils requis. Dans les usines allemandes, des éléments d’accommodement et de conflictualité coexistaient.

Une partie originale est consacrée aux attitudes vis-à-vis des compatriotes (prisonniers de guerre, volontaires, femmes françaises, déportés concentrationnaires), des autres étrangers (travailleurs de l'Ouest, internés militaires italiens, Polonais et Soviétiques) et des Allemands (employeurs, policiers, collègues de travail et femmes allemandes).

Enfin, le livre s’intéresse à la Libération et au retour, puis au long et vain combat des anciens requis pour obtenir la reconnaissance d'un statut de victimes du nazisme, accordé enfin en 2008.