Presses Universitaires du Septentrion

http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100429660
Femmes, pouvoir et nation en Écosse
Titre Femmes, pouvoir et nation en Écosse
Sous-titre du XVIe siècle à aujourd'hui
Édition Première édition
ISSN 17671302
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
BISAC Classifications thématiques HIS015000 HISTORY / Europe / Great Britain
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013-2019 ) 3377 HISTOIRE
Date de première publication du titre 31 octobre 2012
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: NHD      94 Qualificateur de lieu Thema: 1DDU


Support Livre broché
Nb de pages 152 p.
ISBN-10 2-7574-0402-4
ISBN-13 978-2-7574-0402-7
GTIN13 (EAN13) 9782757404027
Référence 1374
Date de publication 26 octobre 2012
Nombre de pages de contenu principal 152
Format 16 x 24 cm
Prix 20,00 €
 

Description

Les Écossaises jouèrent un rôle essentiel dans la construction de leur nation, rôle que l'historiographie nationale a le plus souvent minimisé ou tout simplement occulté. En mobilisant deux champs historiographiques, l'histoire de l'Écosse d'une part et celle des femmes d’autre part, les auteurs du présent ouvrage ont comme ambition de participer à l'écriture d'un passé écossais au féminin et, ce faisant, de réhabiliter ces oubliées de l'histoire.
Le premier chapitre de cet ouvrage aborde la question de l’exclusion des femmes du discours sur le nationalisme en étudiant tout d’abord les thèses de la pensée politique écossaise en matière d’exclusion des femmes de la sphère politique. Le XVIe siècle, particulièrement prolixe sur la question, en raison de la succession au trône d’Écosse d’une femme en la personne de Marie Stuart, s’est imposé comme le point de départ pour cette enquête sur la longue durée. Le second chapitre de ce livre porte sur cette période cruciale où les Écossaises luttèrent pour être reconnues comme membres à part entière de la communauté afin de pouvoir influer sur son destin en exprimant leurs opinions dans les urnes. Enfin, le troisième chapitre vient mettre en scène le moment historique où la création d’un nouveau Parlement écossais fut l’occasion de déclarer collectivement que la démocratie à l’écossaise ne pouvait être sans les femmes.
Ce livre ne s’adresse pas seulement aux spécialistes d’histoire écossaise mais à tous les lecteurs intéressés par les études sur le genre et les thématiques de la nation et de la construction identitaire.

Sommaire

Remerciements
Avant-propos

Christian Civardi

Introduction générale
Armel Dubois-Nayt

Chapitre 1
Nation et gynécocratie dans l'Écosse du XVIe siècle

Armel Dubois-Nayt

Introduction : nation et nationalisme au début de l’époque moderne
Émergence et premières icônes du sentiment national écossais
I. John Knox et le monstrueux gouvernement des femmes
1.1. Territorialité du débat et de l’argumentation knoxienne
1.2. Knox tolère-t-il la gynécocratie en Écosse ?
II. Buchanan et la Rerum Scoticarum Historia
2.1. Au douzième livre de l’Histoire…
2.2. Buchanan en renfort à Kennedy
Conclusion

Chapitre 2 -
Les suffragettes écossaises et l’affirmation de l’identité nationale

Christian Auer

Introduction
I. Les femmes dans la société patriarcale
1.1. Les femmes dans l’historiographie écossaise
1.2. Sphère privée, sphère publique
1.3. La domination masculine
II. La scotticite des suffragettes écossaises
2.1. Les suffragettes écossaises : mimétisme ou originalité ?
2.2. La radicalisation des stratégies
2.3. Identité nationale et revitalisation du passé
Conclusion

Chapitre 3
Femmes et pouvoir politique dans l’Écosse contemporaine

Nathalie Duclos

Introduction
I. Les femmes écossaises et le débat constitutionnel dans les années 1980 et 1990 : l’impact des féministes sur les projets de réforme
1.1. Femmes et mouvement autonomiste écossais dans les années 1980
1.2. Le débat constitutionnel dans l’Écosse des années 1990
II. La représentation directe des femmes écossaises : la présence des femmes au sein des nouvelles institutions
2.1. Les femmes au sein du parlement écossais
2.2. Femmes et positions de pouvoir au sein des nouvelles institutions politiques écossaises
III. La représentation « substantive » des femmes écossaises, ou la promotion des intérêts des femmes
3.1. Facteurs structurels
3.2. Les politiques votées à Édimbourg depuis 1999
Conclusion

Conclusion générale
Nathalie Duclos

Bibliographie
Index