Presses Universitaires du Septentrion

http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100308740
Le temps des jolies colonies de vacances
Titre Le temps des jolies colonies de vacances
Sous-titre Au cœur de la construction d'un service public, 1944-1960
Édition Première édition
Auteur Julien Fuchs
ISSN 12845655
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
BISAC Classifications thématiques HIS037070 HISTORY / Modern / 20th Century
Dewey (abrégé) 362 Social welfare problems & services
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3393 Période 1945-1989
Date de première publication du titre 13 mars 2020
 


Support Livre broché
Nb de pages 412 p.
ISBN-10 2-7574-3027-0
ISBN-13 978-2-7574-3027-9
GTIN13 (EAN13) 9782757430279
Référence 1941
Date de publication 13 mars 2020
Nombre de pages de contenu principal 412
Format 16 x 24 x 3 cm
Poids 672 gr
Prix 27,00 €
 


Support PDF
Nb de pages 412 p.
Details de produit PDF
ISBN-10 2-7574-3038-6
ISBN-13 978-2-7574-3038-5
GTIN13 (EAN13) 9782757430385
Référence 1941P
Formats associés Publication numérique basée sur (édition papier) GTIN-13 - (EAN 13) 9782757430279
Date de publication 13 mars 2020
Publication , France
Protection technique e-livre Aucun
Nombre de pages de contenu principal 412
Illustrations
15 illustrations, couleur
5 illustrations, noir et blanc
4 graphiques
1 figures
Prix 20,00 €
 

Description

Entre 1944 et 1960, les colonies de vacances deviennent en France un phénomène social majeur, concernant des centaines de milliers d'enfants et d’adolescents. Soucieux d’accompagner l’expansion de ces structures nées d’initiatives privées, l’État bâtit à leur encontre une politique spécifique et leur dédie une administration. Autour de la figure d’Étienne Bécart, celle-ci est en charge de règlementer le secteur, d’organiser son subventionnement, de structurer un système d’inspection et d’impulser une orientation pédagogique en s’intéressant notamment à la formation des cadres. Basé sur les archives de la Direction générale de la Jeunesse et des Sports, mais aussi sur des sources audiovisuelles originales, ce livre montre comment un service public des colonies se construit en prenant appui notamment, mais sans exclusivité, sur l’univers laïc, et en confrontant ses intentions généreuses à d’incontournables limites dans cette société française de la IVe République.

Sommaire

Introduction

Histoire d'une institution, 1870-1944

Un cas français ?

Les colonies de vacances de la IVe République

Les colonies, institutions de la société civile et objet politique

 

PREMIERE PARTIE

LES COLONIES DE VACANCES, UN IMPERATIF D’ÉTAT

 

Chapitre 1. Organisations, acteurs, convictions

Quelle administration pour la Jeunesse et les Sports ?

Un satellite de l’Éducation nationale ? L’indispensable innovation

L’administration des colonies de vacances

Les colonies comme une conviction

 

Chapitre 2. Reconstruire : les premiers pas d’une politique

Les « châteaux des colos »

Au temps du rationnement

Subventionner, mais comment ?

L’instauration d’un dialogue

 

Chapitre 3. Accompagner la croissance d’un fait social majeur

Le bonheur des enfants, un impératif moral et d’union nationale

La croissance des colonies

La question des subventions : un État incitatif mais regardant

 

Chapitre 4. Une politique volontariste

Les colonies des administrations et entreprises publiques : un État fusionnel ?

Les élèves-maîtres et les instituteurs au cœur des colos

Enfants d’Algérie

Soigner le rayonnement des colonies françaises à l’étranger

Entretenir les symboles : la présence de l’État

 

DEUXIEME PARTIE

UN AGE D’OR ?

 

Chapitre 5. Un secteur « vital » pour l’État

L’impératif hygiénique

L’aménagement des colonies, une approche hygiénico-pédagogique

Des observatoires sanitaires

Santé publique, Éducation nationale : à qui « appartiennent » les colos ?

 

Chapitre 6. L’État pédagogue

Besoins des jeunes, valeur éducative et innovation pédagogique

Activités et jeux : des inspirations

Un cheval de bataille : l’éducation psychique

 

Chapitre 7. La formation des cadres : un impératif

Diplômer

Les stages, « colonne vertébrale » des organismes de colonies

Former

Tensions

 

TROISIEME PARTIE

LE TEMPS DES INTERROGATIONS

 

Chapitre 8. Une difficile modernisation

La conquête des loisirs par les colonies ?

Le problème de la sécurité

Le sport, un impensé ?

La délicate question de la mixité

 

Chapitre 9. La diversification sociologique des colonies

Une « gentrification » des colonies

L’enjeu ouvrier

L’entrée dans une logique de l’offre, fin des colonies populaires ?

La question des colonies municipales

Les centres aérés, une solution populaire ?

 

Chapitre 10. L’État dépassé ?

Le financement des équipements, un parent pauvre

Les subventions de fonctionnement : l’asphyxie d’un modèle ?

Un système d’inspection à bout de souffle

La « bascule Herzog »

 

Conclusion

 

Méthode et sources

Travailler les archives institutionnelles : les fonds des archives nationales

Et faire une place à l’image : la richesse des documents audiovisuels

Sources imprimées

 

Bibliographie

Politiques, acteurs et éducation populaire

     Politiques publiques

     Politiques de la jeunesse et des sports

     Acteurs et actrices

     Éducation populaire

     Jeunesse coloniale

Loisirs et sports

     Corps, loisirs et plein air

     Sport et éducation physique

Pédagogie, école et colonies

     École, pédagogie et éducation nouvelle

     Jeunesse, mouvements et organisations de jeunes

     Colonies de vacances

Préoccupations sociales et éducation ouvrière

 

Sigles

 

Index

 

Noms propres

Sources audiovisuelles

 

Table des documents

 

La parole aux partenaires

DJEPVA

Fonds de dotation Françoise Tétard-CNAHES

 

Remerciements