Presses Universitaires du Septentrion

http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100300750
Allemagne d'aujourd'hui, n° 227/janvier-mars 2019
Titre Allemagne d'aujourd'hui, n° 227/janvier-mars 2019
Sous-titre La transition énergétique en Allemagne
Édition Première édition
ISSN 00025712
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
Marque d'éditeur Association pour la Connaissance de l'Allemagne d'Aujourd'hui
BISAC Classifications thématiques POL000000 POLITICAL SCIENCE
Dewey (abrégé) 320 Political science
Public visé 06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre 08 avril 2019
 


Support Livre broché
Nb de pages 208 p.
ISBN-10 2757425188
ISBN-13 978-2-7574-2518-3
GTIN13 (EAN13) 9782757425183
Référence 1871
Date de publication 08 avril 2019
Nombre de pages de contenu principal 208
Format 16 x 24 x 1,2 cm
Poids 344 gr
Prix 18,00 €
 


Support PDF
Nb de pages 208 p.
Details de produit PDF
ISBN-10 2-7574-2522-6
ISBN-13 978-2-7574-2522-0
GTIN13 (EAN13) 9782757425220
Référence 1871P
Formats associés Publication numérique basée sur (édition papier) GTIN-13 - (EAN 13) 9782757425183
Date de publication 07 mars 2019
Publication , France
Protection technique e-livre Aucun
Nombre de pages de contenu principal 208
Illustrations
16 graphiques
4 cartes
Prix 13,00 €
 

Description

Vu de l'extérieur, la transition énergétique allemande fait figure de succès, ce qu’a rappelé volontiers Angela Merkel. Qu’en est-il au juste ? La transition allemande s’articule autour de trois objectifs : la sortie du nucléaire, son remplacement par les énergies renouvelables, une diminution de la consommation d’énergie, en particulier d’électricité. Pour autant, la transition énergétique n’est pas satisfaisante. Tout d’abord parce qu’elle s’accompagne d’un maintien à un niveau élevé de la production d’électricité à base de charbon et surtout de lignite. À cela s’ajoute un problème inhérent au fonctionnement des subventions allouées aux énergies renouvelables : plus le coût de production des énergies renouvelables est élevé, plus les subventions le sont aussi, et ce, indépendamment de l’efficacité des sources énergétiques.