Presses Universitaires du Septentrion

http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100243000
L'intelligence du texte
Titre L'intelligence du texte
Sous-titre Rilke – Celan – Wittgenstein
Édition Première édition
Partie du titre Numéro 33
Traduit par Isabelle Kalinowski
Collection Opuscules
ISSN 02962454
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
BISAC Classifications thématiques PHI000000 PHILOSOPHY
Dewey (abrégé) 100-199 Philosophy and psychology
100 Philosophy
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013-2019 ) 3126 Philosophie
Date de première publication du titre 14 juin 2016
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: QD
 


Support Livre broché
Nb de pages 218 p.
ISBN-10 2757412841
ISBN-13 978-2-7574-1284-8
GTIN13 (EAN13) 9782757412848
Référence 1652
Date de publication 14 juin 2016
Nombre de pages de contenu principal 218
Format 16 x 20 x 1,1 cm
Poids 293 gr
Prix 20,00 €
 


Support PDF
Nb de pages 218 p.
Details de produit PDF
ISBN-10 2-7574-1332-5
ISBN-13 978-2-7574-1332-6
GTIN13 (EAN13) 9782757413326
Référence 1652P
Formats associés Publication numérique basée sur (édition papier) GTIN-13 - (EAN 13) 9782757412848
Date de publication 14 juin 2016
Publication , France
Protection technique e-livre Aucun
Nombre de pages de contenu principal 218
Prix 15,00 €
 

Description

L'intelligence de la compréhension des textes littéraires a pour présupposé l'intelligence à l'œuvre dans les textes eux-mêmes.
Comment lire des œuvres de Schiller, Friedrich Schlegel, Uhland, Rilke, Kafka et Celan ? s’interroge Christoph König. La réflexion kantienne sur les conditions de possibilité d’une connaissance littéraire trouve un prolongement dans une herméneutique critique moderne.
Les lectures proposées portent sur de grandes œuvres de la littérature allemande, depuis l’époque du classicisme de Weimar jusqu’à la modernité où la tradition symboliste de Paul Valéry est revisitée. Le livre traite aussi de la rivalité entre des philosophes lecteurs de littérature et des philologues qui travaillent à une théorie de leur pratique. Les lectures philosophiques de Wilhelm von Humboldt et Wittgenstein et la démarche théologique de Walter Benjamin sont ainsi évoquées, ainsi que les lectures toujours neuves de poèmes de Celan par son ami le comparatiste Peter Szondi.

Sommaire

Notes sur la traduction

 

Envoi

 

1. Penser le langage. Humboldt après Schiller

 

2. Limites de la mise en cycle. Les notes de Friedrich Schlegel Sur la philologie : un point d'aspect du roman Lucinde

 

3. Toujours travailler. Rilke écrit Rodin

 

4. Sur l'interprétation du sonnet de Rilke Ô viens et va

 

5. Les poèmes tardifs de Rilke et le français de Valéry

 

6. Vers l’inexprimable. Les remarques de Wittgenstein sur le poème L’Aubépine du comte Eberhard de Ludwig Uhland

 

7. Kafka, « quelqu’un qui a échoué » ? Friedlander lit Benjamin, Benjamin lit Kafka, Kafka se lit lui-même

 

8. Peter Szondi et l’éthique de l’essai scientifique

 

9. Les paris de la langue.

Les poèmes En voyage et Douze années de Paul Celan

 

Index