Presses Universitaires du Septentrion

http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100104440
Recherches, n° 63/2<sup>e</sup> semestre 2015
Titre Recherches, n° 63/2e semestre 2015
Sous-titre L'évaluation
Édition Première édition
Partie du titre Numéro 63
Avec Daniel Bart, Bertrand Daunay, Christiane Donahue, Sophie Dziombowski, Sophie Gintzburger, Patrice Heems, Catherine Mercier, Stéphanie Michieletto-Vanlancker, Séverine Piot, Bernard Rey, Élizabeth Vlieghe
Revue Recherches
ISSN 0295009X
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
Marque d'éditeur Association Recherches pour une didactique et une pédagogie du français (ARDPF)
BISAC Classifications thématiques EDU000000 EDUCATION
Dewey (abrégé) 370 Education
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013-2019 ) 3435 LITTÉRATURE GENERALE
3040 Didactique, Pédagogie
Date de première publication du titre 07 décembre 2015
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: JN


Support Livre broché
Nb de pages 172 p.
ISBN-13 979-10-91075-12-1
GTIN13 (EAN13) 9791091075121
Référence 1573
Date de publication 01 janvier 2016
Nombre de pages de contenu principal 172
Format 16 x 24 x 0,9 cm
Poids 281 gr
Prix 15,00 €
 

Description

La question de l'évaluation est au cœur des débats sur le métier et son évolution. Qu’évalue-t-on en cours de français ? Pour quels usages ? Selon quelles modalités ? Qui évalue ? Bien entendu les enseignants. Leurs pratiques d’évaluation sont appelées à se modifier et à se réinventer en fonction de prescriptions institutionnelles qui promeuvent une évaluation sans notes (S. Michieletto, C. Coget et C. Mercier). Car la note ne peut rendre compte de tout ce qui est en jeu dans les apprentissages, dont les compétences acquises ou travaillées ; mais justement, peut-on évaluer les compétences scolaires (B. Rey) ? L’institution elle-même évalue les élèves, au moyen d’outils nationaux (D. Bart), et internationaux comme le PISA (D. Bart et B. Daunay) : sur quels fondements théoriques, méthodologiques, didactiques ces outils reposent-ils ? Quels sont les enjeux ? Les élèves s’évaluent ; cette livraison accorde la part belle aux pratiques qui mettent les élèves en position d’évaluateurs de leurs propres apprentissages (S. Dziombowski, S. Gintzburger, P. Heems, S. Piot). Enfin, un petit détour du côté de l’« assessment » de l’écrit universitaire américain offre une intéressante perspective comparative.

Sommaire

Bernard Rey – Peut-on évaluer les compétences scolaires ?
Stéphanie Michieletto-Vanlancker – Mes classes sans notes
Daniel Bart – Les évaluations nationales : un « outil » insaisissable ?
Catherine Mercier – Enseignement d'exploration en seconde générale : et si on n'évaluait pas…
Sophie Dziombowski – Cette affiche-là, on n'en a plus besoin 
Christiane Donahue – L'« assessment » à l'université aux États-Unis : compétences, évaluation, amélioration
Patrice Heems – Oui, on peut
Séverine Piot – L'autoévaluation, une aide à la réécriture
Sophie Gintzburger – Musées portatifs : une activité personnelle dans le cadre de l’épreuve orale de français
Daniel Bart, Bertrand Daunay – Un plaisir à livre ouvert ? L’évaluation du plaisir de lire dans le PISA
Élizabeth Vlieghe – Des nouvelles du livre pour la jeunesse : rêve ou cauchemar (2e volet)