Presses Universitaires du Septentrion

http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100051770
La noblesse dans le duché de Bourgogne
Titre La noblesse dans le duché de Bourgogne
Édition Première édition
Auteur Marie-Thérèse Caron
Préface de Jean Richard
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
Mots clés Moyen Âge
BISAC Classifications thématiques HIS000000 HISTORY
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013-2019 ) 3377 HISTOIRE
Date de première publication du titre 01 janvier 1987
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: NH


Support Livre broché
Nb de pages 592 p.
Mention d'édition Livre inscrit au programme ReLire.
ISBN-10 2859392963
ISBN-13 978-2-85939-296-3
GTIN13 (EAN13) 9782859392963
Référence 284
Date de publication 01 janvier 1987
Nombre de pages de contenu principal 592
Format 16 x 24 cm
 

Description

Livre inscrit au programme ReLire.

Le rayonnement du Duché de Bourgogne aux XIVe et XVe siècles n'est pas dû au hasard. Une catégrorie sociale est particulièrement porteuse de ce renom: la noblesse. L'ouvrage de Marie-Thérèse Caron, utilisant une masse de documents juridiques jusqu'ici inexploités, jette une lumière toute nouvelle sur la vie interne de cet ordre dont il suit les attitudes à travers la guerre de Cent Ans, avec ses difficultés économiques et ses luttes intestines; il analyse aussi son rôle dans le difficile execice du pouvoir, le Duc de Bourgogne résidant habituellement en Flandres. Le mérite essentiel de ce bel ouvrage est de dégager les différentes composantes de l' "ordre équestre", de révéler toute sa diversité interne, depuis le "noble et puissant seigneur" jusqu'au "noble homme écuyer". Pour cela un classement est nécessaire mais aussi une approche qualitative: Marie-Thérèse Caron excelle à différencier les patrimoines fonciers, à analyser les différents niveaux qui composent cet ordre essentiellement rural mais où apparaissent des marginaux, des bâtards qui tombent dans la "gueuserie" ou, au contraire, des nobles qui s'urbanisent et reconstruisent une nouvelle fortune. L'étude de politiques lignagères vient renforcer ce tableau indispensable à la compréhension de l'évolution au cours du "beau XVIe siècle " et au delà. Un livre qui renouvelle profondément l'histoire sociale.